Échos médiatiques de nos livres

Après cette pause estivale, voici l’occasion de revenir sur quelques échos médiatiques de nos livres. Car, ces derniers mois ont été riches en présentation de nos ouvrages. Voici donc les principales recensions !

Échos médiatiques de nos livres

Écho médiatique autour du livre « The Young Pope. La tiare et l’image »

Jacques Demange dans Cinéchronicle qualifie de « bel essai » le travail de Cyril Gerbron et d’ajouter : « Aux nombreuses références bibliographiques qui soutiennent le propos théorique de l’auteur s’ajoute un soin tout particulier apporté à la forme de l’ouvrage. »

Pour découvrir la recension alerte et fine de Jacques Demange, Cliquez ici

Le livre

Les échos médiatiques de nos livres avec Le négoce des vins en Languedoc.

La Revue internationale d’histoire de la vigne et du vin découvre « un ouvrage indispensable ». 

Pour découvrir le compte rendu très dense de d’Olivier jacquet vous pouvez cliquer ici

De son côté Thierry Fillaut, dans Lectures du journal Open Edition, insiste sur la « richesse de l’information réunie ».

Pour lire l’ensemble de la recension, cliquez ici

Dans Cairn info, Hubert Bonin précise joliment que la « vendange effectuée avec ce livre laissera une bonne saveur à la dégustation. »

Le livre

Les Échos médiatiques de nos livres Caves et celliers dans l’Europe médiévale et moderne

On quitte les hommes pour aborder des lieux liés aux vins et à la nourriture. D’ailleurs, le Bulletin monumental de la Société française d’Archéologie affirme que la matière et l’expertise « amassée (est) considérable » 

La recension

 

Clément Alix, Lucie Gaugain et Alain Salamagne (dir.), Caves et celliers dans l’Europe médiévale et moderne, Tours, Presses universitaires Francois-Rabelais de Tours, 2019, 28 cm, 444 p., [312] fig. et ill. en n. & bl. et en coul. dans et h. t., cartes, plans, schémas, tabl. – ISBN : 978-2-86906-714-1, 38 €. (Collection Perspectives historiques

Présentation

Voici, parus avec une rapidité qui en honore les auteurs et les directeurs, les actes d’un colloque international tenu à Tours du 4 au 6 octobre 2017, dans le cadre d’un projet de recherche propre à la ville d’Orléans (projet SICAVOR – Système d’information contextuel sur les caves d’Orléans). L’objectif de ce colloque était de confronter les méthodologies et les expertises sur l’approche du sous-sol des villes ; il a impliqué de nombreux chercheurs français et étrangers.

La matière et l’expertise amassée dans les articles est considérable, comme le nombre de chercheurs impliqués : sauf erreur de notre part, 43 contributeurs ont contribué à la rédaction de 24 articles et 9 encadrés qui sont, en fait, de véritables petits dossiers documentaires sur des études de cas, composent cet ouvrage. J’espère qu’ils ne m’en voudront pas de ne pas rendre compte de chacune de leurs contributions. Pour autant, je voudrais signaler particulièrement la quantité et la qualité de l’information qui foisonne dans ces actes. 

Le volume

Le volume est introduit par une bonne introduction de notre confrère Alain Salamagne, qui tente une synthèse sur ce domaine d’une richesse et d’une variété extraordinaire – le sous-sol de nos villes n’est-il pas, en négatif, l’image accumulé de siècles d’histoire urbaine ? Puis P. Garrigou Grandchamp brosse un aperçu méthodologique sur les instruments de recherche documentaires et archivistiques relatives à ce domaine qu’il connait bien pour arpenter les rues de nos villes et villages depuis des années. Six grandes parties regroupent les diverses communications : l’historiographie et la méthodologie ; la construction et la mise en œuvre des caves et celliers ; les lieux de stockage extra-urbains ; les caves et la connaissance de la fabrique de la ville ; les stockages et les usages et de la cave et du cellier ; enfin, les caves et celliers de l’architecture aristocratique. 

La variété et le nombre des villes ou sites étudiés est impressionnante : Amiens, Bayonne, Bourges, La Charité-sur-Loire, Chartres, Conches-en-Ouche, Esvres-sur-Indre, Le Haut- Clairvaux, La Guerche, Laon, Marly, Paris (avec trois contributions), Pons, Provins, Saint-Denis pour la France, auxquels s’ajoutent Bruxelles en Belgique, Lleida en Catalogne, Moudon en Suisse. Des contributions thématiques sont au programme également : elles sont régionales, sur la Rhénanie, la Suisse germanophone, le sud de l’Allemagne, la Terre Sainte, ou thématiques, comme les abbayes cisterciennes, les espaces excavés et souterrains, ou pour finir cette énumération les caves de plâtre de la région parisienne et des hôtels parisiens. 

Clément Alix, bien connu pour ses recherches et ses travaux sur l’architecture civile, particulièrement à Orléans, conclut ce livre par un bilan de la recherche et les axes à venir. On l’aura compris, il s’agit d’un ouvrage fondamental et indispensable pour la connaissance du fait urbain préindustriel. On regrettera seulement l’absence d’un index qui aurait permis utilement de rentrer dans cette grande masse documentaire. 

Jean Mesqui 

 

Le livre

Des échos médiatiques multiples avec Microciné : petite séance de rattrapage ! Un grand merci à Samir Ardjoum pour ce travail d’exploration et transmission !

Découvrez  l’émission de Microciné, Revue de cinéma et de télévision, consacrée au livre Le Trône de fer.

Un entretien avec l’auteur, Stéphane Rolet, cliquez ici

Découvrez  l’émission de Microciné, Revue de cinéma et de télévision, consacrée au livre The X-files. Histoires sans fin.

Un entretien avec Frédéric Gai, cliquez ici

Découvrez  l’émission de Microciné, Revue de cinéma et de télévision, consacrée au livre This is the End. Finir une série TV.

Vladimir Lifschutz revient sur son travail. Pour découvrir, cliquez ici

L’émission de Microciné, Revue de cinéma et de télévision, s’intéresse cette fois au livre de Pierre-Olivier Toulza, Backstage. Scènes et coulisses des séries musicales.   

à suivre ici

Microciné, interroge Florent Favard autour de son livre Écrire une série TV. La Promesse d’un dénouement.  

écoutez l’émission ici

Microciné s’attaque à un phénomène majeur des années 80 en vous proposant un entretien avec Sarah Hatchuel & Marie Pruvost-Delaspre, les deux auteures de Goldorak. L’aventure continue.

pour tout suivre, c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *